le site de l'ésotèrisme et de la voyance
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le nouveau Forum de "L'œil de la Voyance' avec votre Médium THIERRY BOUDRY Bientôt une émission en direct sur la radio FLAM FM du Lundi au Vendredi de 15 h à 16 h !


Partagez | 
 

 L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles   Dim 1 Mar - 20:51

Histoire et définition

Les plus anciennes civilisations ont utilisé les plantes aromatiques dans un but thérapeutique, en onguents, bains ou fumigations, elles ont de tout temps permis des thérapies performantes, parfois empreintes de sacré, notamment dans les peuplades indigènes de plusieurs pays. Ont retrouve cette pratique chez les Aborigènes Australiens (Melaleuca,...), les Indiens (Coriandre, basilic,...), les Mésopotamiens (Cyprès,...) les Égyptiens, les Grecs et les Romains, etc. Tous les peuples antiques ont utilisé cette forme de soins, de diverses manières et pour diverses affections. On en retrouve des témoignages écrits dans les textes chinois, arabes... Dans la bible même, on trouve une foule d’exemples de l’utilisation des plantes (origan, cannelle, myrrhe). Les Grecs, y compris Hippocrate, le "père de la médecine" y avaient régulièrement recours, comme d’ailleurs les Romains qui prenaient des bains parfumés et se faisaient ensuite masser avec des huiles. Les Égyptiens, de leur côté, étaient des experts et recevaient régulièrement la visite de médecins du monde entier qui venaient s’initier chez eux. On soupçonne même cette pratique d’être plus ancienne que cela et de remonter aux temps de la préhistoire, ou il est prouvée que les plantes entraient dans la composition des repas, d’onguents et dans des rituels sacré (notamment dans la composition des pigments des peinture rupestre (musc, camphre etc.)

En Europe, c’est lors des croisades en terre sainte que ce savoir sera introduit (11e/12e siècle). Les huiles essentielles seront utilisées notamment lors des épidémies de peste. Au 16e et 17e siècles, les herboristes et apothicaires utilisent avec succès les huiles essentielles et d’ailleurs, dès le 15e siècle, les apothicaires sont appelés AROMATERII. C’est au 18e et 19e siècles que les scientifiques parviennent à identifier certains composants spécifiques des végétaux et à isoler les principes actifs des plantes. Dans les années 1920, les travaux français du docteur Valnet et du parfumeur Gratte-Fosse vont relancer l’engouement pour l’aromathérapie.

Enfin, dans les années 50 l’esthéticienne et biochimiste française Marguerite Maury introduit le concept des Huiles Essentielles en massages et crée les premiers services d’aromathérapie en Europe. Aujourd’hui, l’aromathérapie s’impose comme l’une des thérapies complémentaires les plus performantes en matière de santé mais aussi en matière de beauté, d’esthétique, par les soins naturels qu’elle prodigue à notre peau et à notre corps.

L’aromathérapie est une pratique complémentaire de la phytothérapie, fondée sur des Huiles Essentielles, des huiles végétales très concentrées, destinées à rééquilibrer physiquement et psychiquement l’individu. Ces Huiles Essentielles sont extraites de diverses plantes, des plus communes (persil) aux plus exotiques et aux plus rares. Les Huiles Essentielles sont extraites des essences aromatiques de certaines plantes. Plus de 150 d’entre elles ont été isolées et offrent, chacune, un parfum et des propriétés thérapeutiques différentes. Rappelons que les cellules qui métabolisent ces H.E. sont disposées dans tous les organes d’un végétal (feuilles, tige, racine, fleurs,....) et que chacune de ces parties produit des molécules différentes des autres. C’est pour cela que le choix de la qualité des HE est très importants. Composés à la fois chimiques et naturels, elles sont un ensemble à l’équilibre délicat. Mieux vaut donc ne pas lésiner sur la qualité des HE, si l’on souhaite obtenir des effets positifs, qui sont souvent rapides et surprenants.

Méthode d’extraction des Huiles Essentielles

Il existe plusieurs méthodes d’extraction des HE, et il est important de les connaitre si l’on veut, ensuite, faire un choix éclairé pour se procurer ses propres huiles.

A) L’extraction au CO2 : Dans cette technique, un courant de CO2 à forte pression fait éclater les poches à essence de la plante, et entraîne les huiles que l’on récupère en l’état.

B) L’extraction au solvant (issu du pétrole) : Ce procédé permet de tripler la quantité d’H.E. récupérées. Néanmoins, l’ajout d’un solvant atténue quelques peu les propriétés naturelle de la plante.

C) L’expression : Est une technique "physique" surtout réservé aux agrumes et qui consiste à écraser les zestes pour en extraire les essences.

D) L’Enfleurage : Les fleurs sont mélangées à des graisses puis les huiles sont récupérées par dissolution dans l’alcool.

E) La Macération : Les plantes macèrent dans des huiles et l’on récupère les composés liposolubles.

F) Enfin la Distillation à la vapeur d’eau qui "cuit à la vapeur" les cloisons cellulaires. L’essence mélangée à la vapeur passe alors dans des réservoirs refroidissant ; la vapeur se condense en un liquide saturé d’eau sur lequel flotte l’H.E. qui est alors prélevée et mise en flacons. Nous verrons donc les principales HE, les indispensables, à avoir dans son armoire à pharmacie, leur modes d’utilisation, du simple massage à la diffusion, en passant par l’ingestion, et enfin, les méthodes de préparation de ces propres onguents et crèmes de soin, pour ceux qui se sentent l’âme d’un herboriste…

ATTENTION : Lisez ce qui va suivre, cet avertissement est très important. Je vous met en garde, car, comme tout principe actif, il existe des risques à manipuler les HE : certaines sont interdites à la vente en dehors des pharmacies, d’autres sont peu recommandées pour les personnes souffrant d’allergies à certains principes actifs, ou pour les enfants. Enfin, l’usage des HE n’est pas recommandé pour les femmes enceintes. En cas de doute, ne faites pas, et souvenez vous qu’il existe des médecins spécialisés en aromathérapie, des aromathérapeutes, qui sauront vous guider et vous prescrire ce qui vous convient le mieux. Ce post n’a pas pour intention de vous inciter à tout faire vous-même et à ne pas consulter, mais simplement à vous donner les bases simples de l’aromathérapie, pour vous aider à vivre mieux au quotidien. Je mettrai des petits avertissements pour les HE qui recèlent un véritable danger pour une population quelconque. De même, n’ingérez JAMAIS d’HE pures, elles sont trop irritante pour le tube digestif, et peuvent causer des dommages importants. Nous verrons comment les ingérer sans danger dans la partie « méthode d’utilisation ».


Dernière édition par shunia le Dim 1 Mar - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles   Dim 1 Mar - 20:53

Les principales Huiles Essentielles


Commençons donc notre voyage dans le monde merveilleux et très diversifié des huiles essentielles. Plutôt qu’un classement par ordre alphabétique, très linéaire et académique, je vous propose de les classer par propriétés principales, ce qui n’empêche pas certaines HE d’être efficaces dans plusieurs catégories.

- les HE pour la peau et les cheveux

L’implication des huiles essentielles dans les soins de confort et de beauté de la peau est une de leurs fonctions les plus importantes. Bien entendu, certaines HE peuvent être efficaces dans un certain domaine, mais avoir aussi des propriétés dans d’autres, que je ne manquerai pas de vous signaler. Les HE que je vais vous citer servent le plus souvent pour les ennuis et les problèmes cutanés, comme l’acné, l’eczéma, le psoriasis, les brûlures, les coupures, mais aussi la cellulite et les vergetures, bref, elles constituent pour la plupart des éléments adoucissants ou émollients, ou alors purifiants.

Camomille romaine (Anthemis Nobilis) Sa fonction première est une fonction calmante, anti-stress et anti-inflammatoire bien connue. Pour la peau, elle est particulièrement indiquée en cas de brûlure, coupures, irritations, allergies, rougeurs et eczéma. Elle est indiquée pour soigner les douleurs articulaires (arthrose) et inflammatoires (foulure). Son odeur douce et calmante en fait un allié imparable en cas de stress intense ou de céphalées. Interactions avec les autres HE : néroli, lavande, palmarosa, bergamote, menthe poivrée. Recommandée pour les troubles émotionnels des enfants.





Lavande Vraie (Lavendula angustifolia) S’il y a bien une HE à avoir dans son armoire à pharmacie, c’est celle-ci. Outre son parfum très agréable la lavande est souveraine pour de nombreuses applications. Ses propriétés anti-age, analgésique et antiseptique en font l’une des HE les plus utilisées. Pour la peau, elle est souveraine dans les problèmes d’eczéma, d’acné, et surtout en premier secours sur les coupures et les brûlures. Elle est l’une des rares HE à pouvoir être utilisée pure sur la peau pour ce type de problèmes, un coup, un bleu, une coupure… C’est un calmant très puissant, qui soulage les tensions nerveuse. pour les crises d’eczéma très simplement, sur un coton imbibé au préalable d’huile d’amande douce ou pour masser les tempes douloureuses après une journée de travail intense, en goutte sur l’oreiller pour une nuit de repos. C’est une des huiles les plus calmantes, recommandée pour les troubles du sommeil et l’anxiété. Elle est excellente pour soigner les toux sèche et grasse. Elle se marie avec quasiment toutes les autres HE, plus particulièrement avec le bois de santal, le citron, la menthe poivrée et le néroli.



Patchouli (Pogostemon cablin) Le patchouli a d’abord été utilisé comme parfum, notamment sous les périodes Edouardiennes et Victoriennes, avec les châles venus d’Inde. Cette plante en effet, à le pouvoir d’éloigner les insectes. C’est une huile anti-inflammatoire, anti-age, qui stimule la digestion (notamment le foie). Elle est très utilisée pour soigner les diverses affections de la peau déjà citée : eczéma, acné, mais aussi les gerçures, et c’est un excellent tonique pour le cuir chevelu ! Autre propriété, c’est un stabilisant des énergies, c’est-à-dire qu’elle aide à rétablir l’équilibre nerveux en canalisant les énergies trop importantes. De plus, elle est réputée pour être un excellent tonique et aphrodisiaque, elle se marie très bien avec les HE de bois de santal, de citron, d’orange et de lavande.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles   Dim 1 Mar - 20:58

Orange ( Citrus cinensis) Son nom latin signifie "orange chinoise", car elle fut importée de Chine. L’huile extraite du zeste est un excellent antiseptique, et un tonique de la peau reconnu. C’est un bon sédatif nerveux, et elle est particulièrement recommandée pour les troubles digestifs chez les enfants. C’est une huile qui redonnera de l’éclat au teint terne, apaisera les rougeurs, et soignera l’acné persistant. Elle se mariera très bien avec les HE de petit grain, le néroli, la lavande, la menthe poivrée, le géranium et le gingembre.

Neroli ou orange douce(Citrus Aurantium) C’est la fameuse fleur d’oranger ! Elle est très reconnue pour ça capacité à calmer les nerfs et, autrefois, elle entrait dans la composition des bouquets de mariées, pour calmer leur angoisse pendant la cérémonie. Très douce, cette huile est un excellent cicatrisant, anti-âge, antispasmodique et antidépresseur. Elle est recommandée pour les peaux fragiles, très sèches ou matures. Elle s’utilise également pour soigner les crampes d’estomac, les indigestions et les colites. Elle se mariera très bien avec la rose, la lavande, le citron, le patchouli et le bois de santal.





Bien entendu, nous sommes loin d’avoir vu toutes les huiles recommandées pour le soin de la peau et des cheveux, car il en existe énormément. Néanmoins, voici celles qui constituent une bonne base de départ, pour ceux qui veulent prendre naturellement soin de leur peau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles   Dim 1 Mar - 20:59

les HE pour les muscles et la circulation sanguine

Beaucoup de gens ont des problèmes circulatoires. En effet, le stress, la position assise, le manque de marche régulière ou d’activité physique peuvent entraîner des soucis au niveau circulatoire. Bien sur, certains gènes résultent simplement de maladies veineuses ou musculaires, mais l’aromathérapie peut aider à améliorer cela, et aussi à détendre les muscles, en massant les zones touchées de façon régulière. Certaines huiles ont des propriétés dynamisante, échauffante ou anti-inflammatoire souveraine pour ce type de maux.

Voici une présentation des meilleures HE activant la circulation et aidant à éliminer les toxines et à détendre les muscles.

Cyprès (Cypressus sempervirens) Qui pourrait croire que cet arbre des cimetières renferme une des huiles les plus efficaces en matière d’assouplissement musculaire et de rétablissement de la circulation. Sa fragrance tonique et très fraîche a été pendant longtemps utilisée en encens, jusqu’à ce que Nicolas Culpeper, l’un des pères de l’aromathérapie, utilise cette huile pour contrôler les excès de fluide à l’intérieur du corps. Elle est particulièrement recommandée dans les cas de douleurs circulatoire ou musculaire, les cas de rétention d’eau, de mauvaise circulation ou pour soulager les crampes. Également, elle calme le stress et soulage de l’anxiété. Elle se mélange principalement avec le cèdre de l’atlas, le romarin, le citron, la citronnelle et le genièvre.



Romarin (Rosmarinus officinalis) Comme le cyprès, les branches de romarin étaient utilisées dans la Grèce antique sous forme d’encens, en raison de la fumée très parfumée qu’elle dégage. Petite astuce, essayez ce système dans votre barbecue, quand vous faite cuire votre viande, elle sera délicieusement parfumée. De plus, si vous vous sentez fatigué et que vous devez faire un long trajet en voiture, quelques gouttes sur un mouchoir vont renforcer votre concentration. Cette huile est antispasmodique, analgésique, elle stimule la circulation et est un excellent antiseptique. En massage, elle soulage les maux de dos, les rhumatismes et la mauvaise circulation, notamment dans les membres inférieurs. Elle se mélange très bien avec l’huile de citronnelle, le vétiver, le gingembre, le poivre noir, le cyprès et la lavande.

Citronnelle (Cymbopogon Citratus) La citronnelle est une herbe d’origine indienne. Dans la médecine indienne ayurvédique, elle est utilisée pour traiter les fièvres et les infections. Bien entendu, elle est très utile pour repousser les insectes ! Deux gouttes d’HE dans un diffuseur éloigneront les moustiques. Quelques gouttes sur un tapis dans une chambre ou un salon élimineront les odeurs tenaces de tabac froid ! C’est un excellent tonique digestif, elle stimule la circulation musculaire et sanguine. Elle est très efficace pour soulager les crampes, les maux de dos et les faiblesses musculaires. Elle possède également des vertus antidépressives, avec son odeur douce et citronnée, elle remonte le moral lors d’un petit coup de mou. Elle se mélange très bien avec l’encens, le romarin, le bois de santal, le gingembre, le vétiver et la menthe.

Genièvre (Juniperus communis) Les Suisses font une excellente confiture de genièvre qui protège contre les infections de poitrine et les rhumes. Bien entendu, dans un tout autre usage elle sert à aromatiser le gin. L’HE la plus efficace est celle qui est tirée des baies. C’est une HE aux multiples vertus, notamment détoxification, diurétique et antiseptique. Elle calme les douleurs spasmodiques, les crampes musculaires, les douleurs liées à aux crises de goutte, la rétention d’eau et est très efficace en massage pour drainer et éliminer la cellulite. On peut la mélanger au citron, au fenouil, au romarin, au cyprès et à l’eucalyptus. ATTENTION : son usage est déconseillé pendant la grossesse et l’allaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles   Dim 1 Mar - 21:04

Voici quelques mélanges pour le massage des muscles :

Maux de dos (douleurs lombaires, raideurs musculaires, manque de souplesse articulaire) Mélangez 4 gouttes d’HE de romarin, 4 de gingembre et 2 de vétiver dans 20ml (4 cuillers à café environ) d’huile d’amande douce (huile dite de support) et appliquez en massage deux fois par jour pour atténuer les raideurs.

Entorse, douleurs liées à la déchirure de ligaments par exemple : 4 gouttes d’HE de lavande et 2 de menthe poivrée sur une compresse d’eau froide à appliquer sur la zone douloureuse.

Pour l’arthrite ou la polyarthrite rhumatoïde, un mélange réchauffant est nécessaire afin d’agir sur l’inflammation des articulations : un mélange simple de 2 gouttes de vétiver, 2 de camomille romaine et 2 de lavande dans 20ml d’huile d’amande douce devrait réchauffer les articulations touchées et leur permettre de retrouver un peu de souplesse. Appliquez en massage au moins deux fois par jour.

En cas de mauvaise circulation, notamment dans les jambes (cela se remarque si, comme moi, vous avez les pieds froids très souvent) un bain bien chaud additionné de 3 gouttes d’HE de gingembre et de 3 de genièvre devrait accélérer votre circulation. N’oubliez pas de vous frotter énergiquement en sortant du bain.

Quelques petites recettes aromatiques pour la peau

Je vous mets ici quelques recettes que j’ai moi-même testé ou que j’envisage de tester pour prendre soin de sa peau. Étant très allergique et ayant une peau très réactive, ces préparations sont une excellente alternative aux produits que je peux trouver dans le commerce ou à la pharmacie, qui contiennent souvent des ingrédients pas terribles, comme les Paraben. Fabriquer soi même son baume pour les lèvres ou son huile pour le corps peut être très sympa et amusant. Et ça occupe les longues soirées d’hiver, mais avec le temps qu’il fait c’est dur à dire !! Voici quelques exemples :

Masque régénérateur pour peau grasse (à la base de N. Grosjean, mais modifiée par moi) :
Mélangez 2 gouttes d’HE de citron et deux gouttes d’HE de lavande à de l’argile verte en poudre. Humidifier avec quelques gouttes d’eau de rose ou d’hydrolat de lavande, puis mouiller avec de l’eau de source en quantité suffisante pour obtenir une pâte moyennement épaisse. Poser sur le visage pendant 10 minutes puis rincer abondamment à l’eau.

Fumigations pour la peau (N. Grosjean) :
Peaux normales : HE géranium, HE lavande vraie : 5 gouttes de chaque dans votre diffuseur.
Peaux sèches : HE géranium, HE lavande vraie, HE bois de rose idem.

Eczéma sec, démangeaison et état squameux de la peau :
HE géranium rosat : 2 gouttes
HE lavande vraie : 2 gouttes
HE tanaisie annuelle : 2 gouttes
HV germes de blé : 10 ml (en complément)
HV de pépin de raisin : 50 ml
Une application locale 3 fois par jour pendant 3 semaines et plus. (À éviter sur les enfants et les femmes enceintes à cause de la tanaisie).

Soin des peaux sèches, atones, dévitalisées (Dr Willem) :
HE carotte : 5 gouttes
HE ylang-ylang : 5 gouttes
HE géranium rosat : 5 gouttes
HV germes de blé ou de pépin de raisin : 20 ml
2 gouttes du mélange matin et soir sur la zone sèche ou sensible.

Huile thérapeutique pour le bain – déstressante et énergisante :
HE lavande : 20 gouttes
HE pamplemousse : 10 gouttes
HE géranium : 2 gouttes
HE patchouli : 2 gouttes
HE ylang-ylang : 5 gouttes
HE menthe poivrée : 2 gouttes
Ajouter ce mélange à une cuiller à soupe d’huile végétale, de sésame par exemple, ou alors dans un demi verre de lait frais, puis verser le tout dans l’eau du bain bien chaude en agitant.

Baume à lèvre coco vanille
Dans un petit pot de 9 ml :
2 cuillères à café d’huile de macérât huileux de vanille (HV)
2 gouttes d’HE de vanille
2 g de beurre de cacao pur (ou beurre de karité comme vous préférez)
2 g d’émulsifiant naturel (cire émulsifiante ou acide stéarique pour stabiliser la préparation)
20 gouttes d’extrait aromatique de coco (attention, ce n’est pas de l’HE de coco, juste une base aromatique)
Faire chauffer à feu très doux au bain-marie le macérât de vanille, l’HE, le beurre de cacao et la cire jusqu’à ce que le mélange soit fondu. Retirer du feu. Ajouter l’extrait aromatique de coco puis mélanger rapidement avec un petit fouet et verser dans le petit pot. Attention à ne pas vous bruler. Pour une meilleure conservation, placez le pot au frigo quelques temps. Attention, ne conservez pas ce baume plus de 4 semaines.

Gommage naturel au citron et sel de Guérande
2 gouttes d’HE de citron
2 gouttes d’HE d’ylang ylang ou de néroli.
Une cuillère à soupe de fleur de sel de Guérande.
Eau de rose.
Imbiber le sel avec les huiles essentielles et quelques gouttes d’eau de rose (pas trop, sinon le sel fond !) et masser délicatement le visage en faisant des mouvements circulaire (attention, si cela brûle, ôter immédiatement à l’eau) rincer votre visage à l’eau claire et hydrater avec un peu d’eau de rose.

Pour les dames : massage pour syndrome prémenstruel (Purchon) :
HE bergamote : 5 gouttes
HE camomille romaine : 2 gouttes
HE sauge sclarée : 2 gouttes
HE géranium rosat : 2 gouttes
HE pamplemousse : 2 gouttes
HV amande douce : une cuillère à café
En utilisant le cocktail d’huiles essentielles, commencez par masser les pieds puis, toujours au moyen de gestes circulaires, attardez-vous sur les jambes, le tronc et les bras.insistez sur le bas ventre et les reins. Vous pouvez également verser un peu de ce mélange dans le bain, l’utiliser en massage après la douche, ou en mettre dans un diffuseur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les huiles essentielles !!!
» SE SOIGNER AVEC LES HUILES ESSENTIELLES
» Aromathérapie pour Animaux
» L’Aromathérapie Énergétique
» aromathérapie "CISTE LADANIFERE"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'OEIL DE LA VOYANCE :: encyclopedie de la voyance :: Les pierres, les plantes et les encens...-
Sauter vers: