le site de l'ésotèrisme et de la voyance
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le nouveau Forum de "L'œil de la Voyance' avec votre Médium THIERRY BOUDRY Bientôt une émission en direct sur la radio FLAM FM du Lundi au Vendredi de 15 h à 16 h !


Partagez | 
 

 Géométrie Sacrée : notions de base

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Géométrie Sacrée : notions de base   Jeu 26 Fév - 12:17

La géométrie est une science mathématique qui étudie les relations entre points, droites courbes, surfaces et volumes de l'espace ; mais lorsque l'on y ajoute la conscience et l'ouverture du cœur, elle devient Sacrée.

Les formes de géométrie sont le miroir de notre conscience ; l'ouvrir permet de réaliser que la Géométrie est la base de toute vie sur terre et dans notre univers. Elle étudie les formes géométriques et leur relation métaphorique à l'évolution humaine. Sentiments, émotions, mental, esprit et conscience sont issues de son évolution et de sa fluidité.

La Géométrie Sacrée est le reflet des transitions successives des formes : elle est mouvante, vivante, vibrante... et évolue de manière constante et permanente. Les vraies formes de la Géométrie Sacrée ne sont pas fixes ; elles se transforment à leur propre vitesse ou fréquence, elles s'interfèrent aussi de façon harmonieuse et parfaite.


Zomes : un espace sacré à domicile !

A travers les âges, des courants de chercheurs et de constructeurs ont perpétué cette science des formes et de la géométrie sacrée, dans le but de restituer la juste place de l'homme dans l'univers.

S'il est bien de décrire ce qu'est la géométrie sacrée, et son importance dans les phénomènes de conscience, il existe une autre étape qui n'en a pas moins son importance : celle de la mise en application. Il s'agit d'intégrer cette connaissance à des objets ou des constructions dont tout le monde peut disposer pour utiliser la géométrie sacrée dans la vie quotidienne.

Travaux pratiques avec Yann Lipnick.« Les zomes créent ce que nous appelons des concentrations de charges éthériques, et permettent d'expérimenter des états similaires à ceux que l'on peut vivre dans des sites sacrés ».

Depuis la nuit des temps, les anciens ont expérimenté les relations symboliques et opératives de la géométrie. Ils avaient ressenti qu'ils disposaient là d'un moyen puissant pour s'accorder avec les rythmes de l'univers visible et invisible. Quels que soient les systèmes de croyance et les styles architecturaux, nous retrouvons ce savoir inscrit dans la pierre des principaux monuments constituant les vestiges de nos civilisations.


La grande différence, c'est que les sites sacrés sont placés sur des lieux précis où se produisent des phénomènes telluriques d'amplification de l'énergie vitale. Ces phénomènes, appelés vortex, peuvent multiplier l'énergie vitale par 5 ou par 10 lorsqu'ils sont activés ! Nous mesurons ces paramètres par la mesure des champs éthériques entourant les êtres vivants, et qui ont la propriété de se dilater ou de se contracter sous l'action des influences extérieures.

Par exemple, quelqu'un dont le rayonnement du corps éthérique se trouve à 2 mètres, verra son rayonnement s'étendre à 10 m sur un vortex non activé, et à 20 m sur un vortex activé. Nous exprimons ces mesures en pourcentage et nous parlerons alors de valeur égale à 500 % ou 1000 % de dilatation de l'énergie vitale.


a suivre........
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Géométrie Sacrée : notions de base   Jeu 26 Fév - 12:21

L'étude de la Géométrie Sacrée peut nous permettre de nous rappeler nos origines, de nous aider à guérir les plans émotionnels, intellectuel ou physique, au travers d'une connaissance particulière et des exercices effectués sur soi. Selon Nicole Andraud, elle nous démontre également que non seulement nous ne sommes pas seuls, mais que nous sommes tous inter-reliés et que nous pouvons percevoir les différents plans de conscience existants.


La Géométrie Sacrée se retrouve partout...

Beaucoup auront entendu parler des mandalas, qui sont en parfaite adéquation avec la Géométrie Sacrée.Le mandala (en sanskrit, «cercle») est constitué d'un ensemble de cercles et de carrés concentriques qui représentent la structure de l'univers dans son extension infinie à partir de l'UN primordial, symbolisé par le noyau ; le mandala évoque d'ailleurs par sa forme un lotus, symbole qui revêt la même signification (c'est une fleur dont les pétales croissent et se multiplient autour d'une tige unique).

En même temps, le mandala reflète la structure de la conscience individuelle, affirmant par là l'équivalence du microcosme et du macrocosme, des sphères individuelle et cosmique – d'où sa fonction mystique et initiatique. Mais il suffit aussi d'observer la nature humaine, végétale, minérale.

Avez-vous déjà fixé votre attention sur la splendeur des spirales d'un chou Romanesco ? Ou sur celles du cœur des tournesols ? Ou sur celles des pommes de pin, mais aussi de nos oreilles, des cornes de daims, du fameux coquillage appelé Nautile ? Leonardo Fibonacci (1170-1240) l'a fait. Célèbre mathématicien italien qui introduisit en France le système décimal, et qui découvrit la spirale qui porte son nom (dont chaque terme est la somme des 2 précédents 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89...) et dont la section tend vers celle du nombre d'Or.


.. si on veut bien ouvrir les yeux et être attentifs !

En architecture, en sculpture, en peinture, le nombre d'or, qui est utilisé comme un canon de beauté, entre fréquemment dans le rapport des longueurs, des surfaces et des formes. Le nombre d'or, ou divine proportion, se vérifie dans les chefs d'œuvre tels que la pyramide de Chéops, le Parthénon, le dôme de Milan.

Emblème de l'harmonie chez les pythagoriciens et leurs descendants spirituels, le nombre d'or gouverne les tracés régulateurs des plans des temples égyptiens, grecs et des églises gothiques. Il donne un rythme particulier aux œuvres plastiques issues du cycle méditerranéen (Egypte, Grèce, Byzance), ainsi qu'à celles de l'époque gothique et de la Renaissance.

L'art grec, en particulier, reflète ce qui, dans la morphologie de la vie, peut obéir à des lois géométriques : proportions du corps humain, croissance harmonieuse, auxquelles répondait le rapport de la divine proportion. On peut aussi l'observer sur le corps humain, où l'on retrouve les proportions du nombre d'or. Quant à l'alignement des chakras, il correspond à la gamme chromatique ; il est essentiel de le sentir dans son propre corps et pour cela de dessiner ces formes sacrées. Si on est attentif à ce que l'on ressent, on peut très bien percevoir quelque chose de connu et de magique, comme si nos cellules se souvenaient.

Quant à la fleur de vie, c'est précisément cette forme qui cache le secret de toute forme de vie sur terre et dans cet univers. En la regardant, nous voyons sans le savoir une multitude de formes géométriques dont les 5 solides de Platon (dans le cercle : tétraèdre, cube, octaèdre, icosaèdre et dodécaèdre). Ils sont tous imbriqués les uns dans les autres. Lorsqu'on les étudie, on réalise que la nature est divisible et holographique. On la trouve dans de nombreux pays et aussi bien sûr en Egypte, dans la Grande Pyramide.
Revenir en haut Aller en bas
 
Géométrie Sacrée : notions de base
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La géométrie sacrée... Gné ?
» La Géométrie Sacrée
» La géométrie sacrée
» NOTIONS DE BASE
» Notions de base en électrotechnique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'OEIL DE LA VOYANCE :: encyclopedie de la voyance :: Bien être et méditation-
Sauter vers: