le site de l'ésotèrisme et de la voyance
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le nouveau Forum de "L'œil de la Voyance' avec votre Médium THIERRY BOUDRY Bientôt une émission en direct sur la radio FLAM FM du Lundi au Vendredi de 15 h à 16 h !


Partagez | 
 

 Médium et spiritualité:Catégorie de médiums

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Médium et spiritualité:Catégorie de médiums   Ven 9 Avr - 18:18

Médium



(spiritualité)


On nomme Médium une personne qui est sensible à une autre dimension ou qui favoriserait (volontairement ou non) des manifestations qui proviendrait d'une autre dimension.
Cette autre réalité peut-être l'au-delà (monde des défunts, des esprits, des anges, de Dieu), ou tout autre "univers" non perceptible par les cinq sens. On nomme médium une personne qui prétend être sensible à une autre dimension ou qui prétend favoriser (volontairement ou non) des manifestations qui proviendraient d'une autre dimension. Cette autre réalité peut-être l'au-delà (monde des défunts, des esprits, des anges, des démons, de Dieu), ou tout autre "univers" non perceptible par les cinq sens.


Définition :

Le mot médium apparaît au XIXème siècle pour qualifier essentiellement des individus à proximité desquels des phénomènes inexpliqués se produisent. Allan Kardec reprend le terme pour désigner les personnes sensibles à l'influence de ce qu'il appelle les "Esprits" . Kardec publie la toute première étude sur les médiums dans Le livre des médiums et établit une classification.
De ce fait, le mot médium caractérise surtout le vocabulaire spirite, bien qu'il soit aussi employé par d'autres courants de pensée. Le classement défini par Kardec en 1861 n'a pas été modifié de manière significative par d'autres auteurs et répertorie les catégories suivantes :


Les catégories de médiums

*

Dans la liste suivante, le mot "entité" a été choisi pour désigner toute forme d'intelligence censée appartenir à une dimension non matérielle, selon les médiums.
*

Médium clairvoyant : Le médium voit une entité qu'il est généralement le seul à percevoir (exemples : Emanuel Swedenborg, Bernadette Soubirous). Il peut voir son don se manifester également par des rêves dits prémonitoires et entrant en contact avec des entités ou situations réelles. La médiumnité à clairvoyance est sans doute la forme de perception la plus répandue chez les individus médiums.

*
Médium clairentendant : Le médium entend une entité qu'il est généralement le seul à percevoir (exemples : Jeanne d'Arc, John Edward, Lisa Williams),. Les sons qu'il entends peuvent également provenir d'énergies propres à des lieux ou des personnes. Le médium clairentendant peut aussi être clairvoyant ainsi que tout type autre de médiumnité.
*

Médium christique : Le médium possède un magnétisme qui lui permet de guérir toutes sortes de maux, il est à la fois guérisseur et magnétiseur.

* Médium à inspiration : Le médium est particulièrement réceptif aux idées suggérées par une entité (exemple le médium de Gitta Mallasz). Cette faculté se confond avec l'intuition, la prémonition et l'inspiration artistique. Ces incitations se mélangent aux pensées personnelles du médium, qui peine souvent à faire la distinction. Ces suggestions sont bonnes ou mauvaises, créatrive ou destructive, selon la nature de l'entité qui les produit. Un concept équivalent existe en psychanalyse, mais dans ce cas, les pulsions.
*
Dans le type de cas ou le don du prétendu médium est authentique, l'individu est souvent en proie à l'hypersensibilité, il ressent des émotions submergeantes, déroutantes qui ne proviennent pas de lui, il capte les énergies produites par des entités, des personnes, des lieux. C'est le type de médiumnité le plus difficile à déceler car on peux le confondre avec un désordre psycho-émotionnel et une fragilité toute simple de l'individu dans ses ressentis, ce qui conforte les sceptiques dans l'idée que tout part d'une volonté complexe inconsciente de créer soi même ces alterations de ressentis, qui seraient d'après eux tout à faits humains dans le cas des personnes psychologiquement fragiles.
*
C'est aussi un état à ne pas confondre avec certains troubles psychiques. Le médium à inspiration perçoit en lui quelque chose de différent, inpalpable et le plus souvent dés le plus jeune âge, comme un feeling qu'on ne peut analyser matériellement.

* Médium à table tournante : L'énergie du médium sert à l'entité pour produire des coups à l'intérieur d'un meuble à proximité ou à le faire bouger. Forme de médiumnité populaire au XIXème siècle (exemple : Eusapia Palladino).
*

Médium écrivain : Le médium se saisit d'un stylo ou d'un crayon, il détend sa main et laisse l'entité utiliser ses doigts pour écrire. Pratique médiumnique très répandue, également appelée écriture automatique (exemple : Chico Xavier). L'écriture automatique est une pratique de spiritisme très courante qui se développe par la pratique, selon ses partisans.
Médium à matérialisation : La présence du médium favorive la matérialisation d'une entité, soit sous la forme d'un Ectoplasme, soit sous une forme anatomique (une main ou un visage par exemple). La matérialisation complète du corps d'une entité est également appelée Apparition.
*

Médium peintre : Comme le médium écrivain, mais l'entité produit des dessins ou des peintures (exemples : Hilma af Klint, Luiz Gasparetto).
*

Médium à planchette : Le médium se tient calmement près d'une planche sur laquelle sont inscrites les lettres de l'alphabet. Au dessus de la planche se trouve un petit objet comme un triangle en bois ou un verre retourné. L'énergie du médium sert à l'entité pour déplacer le petit objet vers les lettres afin de composer des mots et des phrases. Cette pratique est également appelée Ouija.
*

Médium parlant : Le médium prête son larynx et ses cordes vocales à une entité afin que celui-ci puisse parler de manière claire et perceptible. Il arrive ainsi que le médium s'exprime dans une langue qu'il ne connaît absolument pas, mais qui correspond à une langue parlée par l'entité. Le médium est parfois conscient, parfois inconscient. Ce dernier cas est appelé transe médiumnique (exemple : Thérèse Neumann ou le médium de Johannes Greber). Ce phénomène est également appelé Glossolalie.

*


Médium à effet physique : Le médium ignore généralement qu'il possède cette faculté et cède involontairement de l'énergie à des entités, qui provoquent alors des bruits autour de lui (exemple : Soeurs Fox). Si le phénomène se produit de manière désordonné il est appelé Poltergeist Médium guérisseur: Le médium ne peut pas soigner par lui même, mais il sert de canal à une entité pour apporter des soins à un malade, à proximité ou à distance (Exemples : Rosemary Altea, João Teixeira de Faria). Lorsqu'une personne soigne avec sa propre énergie, sans l'aide d'une entité, on parle alors de magnétiseur.


Les concepts équivalents
Le mot médium n'existe pas avant le XIXème siècle. Durant les siècles précédents, le vocabulaire pour désigner le même concept variait en fonction des sentiments qu'il inspirait.

vocabulaire positif : mystique, prophète, saint.
vocabulaire neutre : voyant, illuminé, devin.
Traditionnellement, l'adepte d'une religion utilisait le vocabulaire positif pour qualifier les médiums en accord avec ses croyances et le vocabulaire négatif pour parler des autres médiums.


Les signes de la médiumnité
Les personnes qui admettent l'existence de la médiumnité, croient qu'un authentique médium est reconnaissable par un ou plusieurs des critères suivants :

Les visions ou apparitions d'entités telles que les esprits ou toute autre forme d'énergie invisibles. Ces apparitions peuvent témoigner de la présence d'un don de médiumnité de l'individu, le plus souvent elles apparaissent dans l'enfance. l' intuition propre à chaque individu, qui est particulièrement présente chez les individus médiums, elle peut se révéler par de forts ressentis, des pressentiments, des flashs durant lesquels le médium voit une scène se produire. les rêves, qu'ils soient prémonitoires ou mettant en scène des situations réelles dont il à l'information par cette voie.
Il peut également être au contact d'entités dans son sommeil, chez l'individu médium, celui ci est d'ailleurs peu réparateur, le médium se réveille souvent dans un état troublé et met du temps à émerger. la perception d'émotions, d'énergies, de sensations qui sont extérieures aux siennes, elles sont provoquées par les lieux, les personnes, et tout autre facteur pouvant ramener le médium à ressentir des événements, le plus souvent lourds d'atrocités ou de morts.


Revenir en haut Aller en bas
 
Médium et spiritualité:Catégorie de médiums
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contre l'euthanasie des chiens de 1ère catégorie
» Sondage : faut il verrouiller ou supprimer la catégorie "épreuve par épreuve" ?
» Invalidité 3 ème catégorie
» BAC + 3 Administratif catégorie A ?
» Catégorie d'établissement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'OEIL DE LA VOYANCE :: documents et videos spirite-
Sauter vers: